Types d'inondations

Vous avez identifié des risques d'inondation ? 2 l'Eau Protection vous accompagne dans votre plan de prévention.

Crues et inondations

Voici un document réalisé par le Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, les Agences de l'eau et Onema qui vous permettra d'en savoir plus sur le sujet. 

Le débordement d'une rivière

Les crues des rivières torrentielles et des torrents. Lorsque des précipitations intenses tombent sur tout un bassin versant, les eaux ruissellent et se concentrent rapidement dans le cours d’eau, d’où des crues brutales et violentes dans les torrents et les rivières torrentielles. Le lit du cours d’eau est en général rapidement colmaté par des barrages que peuvent former le dépôt de sédiments et des bois morts.  Lorsqu’ils viennent à céder, ils libèrent une énorme vague, qui peut être mortelle.

La submersion marine

La submersion marine est une submersion des bords de mer par l’eau de mer. Les tempêtes provoquent des trains de houle qui, s’ils sont dirigés face aux côtes, peuvent déferler et envahir le littoral. Ces fortes vagues touchant la côte sont accentuées à marée haute particulièrement quand le coefficient de marée est plus haut que la moyenne, c’est à dire quand il y a surcote. Les surcotes et décotes sont les différences entre la marée prédite et la hauteur d’eau observée. Plus la dépression accompagnant la tempête est creuse plus la surcote sera accentuée. Selon les prévisions, le changement climatique à l’origine de la hausse du niveau de la mer dans les décennies à venir, amplifiera ce phénomène.

Le ruissellement pluvial urbain

Les crues rapides des bassins périurbains (à proximité d'une ville). L’imperméabilisation du sol (bâtiments, voiries, parkings, etc.) limite l’infiltration des pluies et accentue le ruissellement, ce qui occasionne souvent la saturation et le refoulement du réseau d’assainissement des eaux pluviales. Il en résulte des écoulements plus ou moins importants et souvent rapides dans les rues.

La remontée de nappes souterraines

Lorsque le sol est saturé d’eau, il arrive que la nappe affleure et qu’une inondation spontanée se produise. Ce phénomène concerne particulièrement les terrains bas ou mal drainés et peut perdurer.